IPM-Popillia

IPM-Popillia

IPM-Popillia

(H2020-SFS-2019-2, grant 861852): Integrated Pest Management of the invasive Japanese Beetle, Popillia japonica
  • 4 years programme (2020-2024)
  • 5.5 M€
  • Coordinator: Giselher Grabenweger (Agroscope). For IGEPP: Sylvain Poggi (WP1 leader).
  • Contact: sylvain.poggi@inrae.fr

Résumé du projet

L'objectif du projet européen IPM-Popillia est de relever le défi d'un nouveau risque pour la santé des végétaux en Europe, l'invasion du scarabée japonais, Popillia japonica, insecte de quarantaine désigné comme candidat hautement prioritaire dans la nouvelle législation phytosanitaire de l'Union Européenne. Ce ravageur a été introduit accidentellement en Europe continentale, détecté dans la région de Milan en 2014, et peut facilement se propager via la circulation des marchandises et des personnes. P. japonica menace l'ensemble du secteur agricole (plus de 300 plantes hôtes), les paysages urbains (jardins privatifs, gazons, terrains de sport, etc.) et la biodiversité dans les zones envahies. La prévention de l’invasion de l’espèce se heurte cependant à deux contraintes: les possibilités de restreindre la circulation des marchandises et des personnes sont limitées, et l’éradication de la population établie au sud de la frontière italo-suisse est impossible.

Dans ce contexte, il est primordial de développer des mesures qui (1) aident à limiter sa propagation, et (2) empêchent l'accumulation de fortes densités de population qui causent des pertes économiques aux cultures agricoles et augmentent la pression migratoire des scarabées japonais. Le projet IPM-Popillia développe ces mesures. Il s’appuie sur un consortium de 13 partenaires européens pour mener des recherches pratiques qui puissent être appliquées à court terme, telles que des mesures appropriées de confinement. À plus long terme, IPM-Popillia a l’ambition d’établir une stratégie intégrée de lutte contre P. japonica à l’échelle du continent européen reposant exclusivement sur des mesures de contrôle respectueuses de l’environnement, et de produire des connaissances permettant de mieux se préparer à des invasions similaires de ravageurs à l'avenir.

Mots-clés : invasion biologique ; gestion intégrée des ravageurs; contrôle biologique ; épidémio-surveillance ; stratégie de monitoring ; sciences participatives

image popilla

Dégât de scarabées japonais sur prunier
© Giampiero Martinetti

UE

This project has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 861852

Date de modification : 06 février 2023 | Date de création : 27 octobre 2020 | Rédaction : IGEPP